Mimotop, nouveau Dieu égyptien des laboratoires d’allergologie ou nouveau schmilblick thérapeutique ?

mardi 26 janvier 2016 par Dr Stéphane Guez683 visites

Accueil du site > Sciences > Immunologie > Mimotop, nouveau Dieu égyptien des laboratoires d’allergologie ou nouveau (...)

Mimotop, nouveau Dieu égyptien des laboratoires d’allergologie ou nouveau schmilblick thérapeutique ?

Mimotop, nouveau Dieu égyptien des laboratoires d’allergologie ou nouveau schmilblick thérapeutique ?

mardi 26 janvier 2016, par Dr Stéphane Guez

Mimotopes d’Api g 5, allergène croisant pertinent dans le syndrome épice-céleri-armoise-bouleau (CMBS Sd). :
Lukschal A1, Wallmann J1, Bublin M2, Hofstetter G1, Mothes-Luksch N3, Breiteneder H1, Pali-Schöll I1, Jensen-Jarolim E1,4.

dans Allergy Asthma Immunol Res. 2016 Mar ;8(2):124-31. doi : 10.4168/aair.2016.8.2.124. Epub 2015 Oct 16.

- Introduction :

  • Dans le CMBS Sd, une proportion significative d’IgE est dirigée contre des glycoprotéines de haut poids moléculaires (HMW), incluant l’allergène du cèleri Api g 5.
  • BIP3, un anticorps monoclonal initialement dirigé contre le pollen de bouleau, reconnaît les allergènes HMW des pollens de bouleau, d’armoire, céleri et des épices de la famille des apiacées.

- Objectif de l’étude :

  • Il a été de générer des Mimotopes utilisant BIP 3 pour une immunisation contre les allergènes HMW pertinent du syndrome de réactivité croisé céleri-armoise-bouleau épices.

- Matériel et Méthode :

  • Les Mimotopes ont été sélectionnés à partir d’une banque de peptides à l’aide de BIP 3 par des tests d’inhibition IgE.
  • Les 3 clones ayant l’activité inhibitrice la plus forte ont été sélectionnés pour immuniser des souries BALB/c.
  • Les sérums des souris immunisées ont été :
    • testés sur les capacités de liaison avec des IgG en Blott avec des extraits de pollens de bouleau
    • et utilisés ensuite pour inhiber les liaisons IgE de patients.
  • De plus, les sérums ont été testés sur la capacité de liaison à Api g 5, sur la peroxydase de raifort comme seconde glycoprotéine ou sur des allergènes contrôles non glycosylés Phl p 5 en ELISA, et le taux d’IgG spécifiques d’Api g 5 a été mesuré.

- Résultats :

  • 3 passages ont permis de retenir des clones phagiques produisant 7 séquences différentes incluant la séquence 1-6-cyclo-CHKLRCDKIA.
  • 3 clones phagiques avaient la capacité d’inhiber la liaison des IgE humaines et ont induit des IgG contre l’antigène HMW après immunisation de souris BALB/c.
  • L’induction du Mimotope IgG BIP-3 a atteint la titration de 1 :500 spécifique d’Api g 5, mais réagit à la glycoprotéine HRP, révélant un rôle mineur des carbohydrates dans ces épitopes.

- Conclusions :

  • Les Mimotopes caractérisées dans cette étude imitent l’épitope de BIP-3 pertinent pour Api g 5, un des allergènes croisant HMW pertinent dans le Sd CMBE.
  • Les Mimotopes BIP-3 pourraient être utilisés dans le futur pour une hypo sensibilisation dans ce syndrome clinique en raison d’une immunogénicité spécifique et puissante.

Dans ce travail, les auteurs ont caractérisé et cloné des Mimotopes de l’allergène Api g 5 qui est un allergène croisant pertinent dans le syndrome d’allergie croisée céleri-bouleau-armoise-épices.

Après immunisation de souris, les IgG ont montré une bonne capacité d’inhibition des IgE permettant une application thérapeutique future.

Ce travail est bien compliqué au premier abord.

L’objectif des auteurs a donc été de créer des épitopes qui ressemblent à ceux de Api g 5, donc des Mimotopes capable d’induire la formation d’IgG contre les épitopes d’Api g 5. Si ensuite on immunise des souris avec ces Mimotopes ont peut induire une forte production d’IgG qui est bien spécifique de Api g 5 puisque inhibant la liaison des IgE des patients sensibilisés.

Ce travail est un prélude a un objectif thérapeutique d’immunisation par ces Mimotopes qui pourraient donc induire des IgG bloquantes contre Ami g 5.

Mais cela fait longtemps que l’on parle de ces Mimotopes et ce traitement n’est certainement pas pour ces 5 prochaines années…