Depuis quand a-t-on des allergies ?

mercredi 26 août 2015 par la rédaction

Accueil du site > Sciences > Depuis quand a-t-on des allergies ?

Depuis quand a-t-on des allergies ?

Depuis quand a-t-on des allergies ?

mercredi 26 août 2015

Le musée de l’homme propose depuis quelques semaines des questions réponses entre les internautes et les chercheurs spécialistes des homininés (le genre homo).

Le 19 août dernier, c’est Clotilde Couturier d’AlfortVille qui pose la question : "Depuis quand a t on des allergies ?"

Et c’est Alain Froment, anthropologue, qui lui répond ainsi :
"Difficile de se prononcer quant aux réactions immunitaires des premiers Hommes. La réaction allergique est apparentée à une réponse immunitaire, mais inappropriée, en réaction à une substance (l’allergène) habituellement inoffensive.

Cette pathologie est en augmentation chez les humains, bien que le rhume des foins ait été décrit il y a plus de 200 ans. On rencontre aussi des allergies, surtout alimentaires, chez les animaux domestiques.

En revanche, chez les animaux sauvages il y a peu d’éléments. En dehors de l’exposition à des molécules de synthèse de plus en plus nombreuses et souvent allergisantes, certaines substances comme les pollens existent depuis bien avant l’humanité et étaient sans doute auparavant mieux tolérées.

La théorie dite hygiéniste propose une explication : la réaction immunitaire est destinée à détruire des microbes ou des parasites. Dans un environnement de plus en plus dépourvu de microbes, l’hypothèse est que le système immunitaire se détourne vers des cibles jusqu’alors bien tolérées.

Il a été montré que l’asthme infantile est plus fréquent dans les ménages où tout est récuré à l’eau de Javel. Et des asthmes graves ont été traités en inoculant aux enfants des ascaris, un ver intestinal autrefois très répandu et qu’on a fait disparaître en Occident alors que notre organisme s’y était accoutumé depuis des millions d’années.".

Le recueil des propos est le fait de Rémi PIn

Je vous invite à y découvrir les passionnantes questions (souvent mieux traitées que l’allergie, je vous le concède mais pour défendre Alain Froment : les données sur l’immunité B chez les ancètres homininés manquent cruellement)


Voir en ligne : Musée de l’homme : l’homme en questions