Crisaborole : une nouvelle crème pour les eczéma atopiques ?

mercredi 14 octobre 2015 par la rédaction

Accueil du site > Sciences > Crisaborole : une nouvelle crème pour les eczéma atopiques ?

Crisaborole : une nouvelle crème pour les eczéma atopiques ?

Crisaborole : une nouvelle crème pour les eczéma atopiques ?

mercredi 14 octobre 2015

L’eczéma atopique est un fléau qui frappe près de 20% des nourrissons.

Le débat sur sa cause est permanent entre les tenants de la cause génétique (tout est dans la peau) et ceux de l’origine allergique (tout est dans le système immunitaire) voir alimentaire (nous sommes ce que nous mangeons) ou encore hygiénistes (nos microbes nous dirigent). Tout le monde ayant un peu raison, ce débat ne sera jamais clos.

Le traitement de la dermatite atopique vise d’abord à stopper les lésions en poussée puis à limiter le risque de poussées en en contrôlant les causes : dermatologiques, allergiques, alimentaires ou infectieuses.

Le traitement des poussées repose aujourd’hui essentiellement sur les crèmes de cortico-stéroïdes locales qui sont de puissants anti-inflammatoires. Depuis 2002, les inhibiteurs de calcineurine sont venus s’adjoindre à cette gamme (non sans susciter une polémique sur leur inocuité).

Le but est de restaurer la qualité de la peau en supprimant l’inflammation locale.

Il existe également des Dermalibour multiples aux vertus régulatrices de flore microbienne, l’usage d’antihistaminique par voie générale pour limiter l’activité histaminique des lésions.

La nouveauté ce sont les inhibiteurs de Phosphodiestérases de type 4 en crème. Ces derniers existent déjà en traitement pour l’asthme (pas encore en France) et voici leur pendant en crème à 2% (Crisaborole) qui pointe le bout de son nez pour une demande d’usage aux Etats-unis dans les eczéma atopiques modérés.

La société qui le commercialise, Anacor Pharmaceuticals, communique à ce sujet.


Voir en ligne : Le crisaborole en crème à 2% aura votre peau