Actualités des allergies

Maladies allergiques : les actualités scientifiques

En images

Éditorial

Sous le soleil.

22 septembre 2014, Dr Hervé Masson

En ce mois de septembre, le retour du soleil a permis à la végétation de fleurir à nouveau.

Ceux d’entre vous qui sont allergiques aux pollens auront donc passé quelques journées plus difficiles.

Bien connaître sa maladie, avoir un bilan allergologique détaillé permet de mieux prendre en charge sa maladie.

L’allergie aux pollens reste souvent considérée comme peu gênante mais elle est responsable de symptômes très difficiles à supporter, de fatigue intense et de sommeil perturbé.

Une prise en charge complète permet de voir ces désagréments disparaître : pourquoi s’en priver ?


Derniers articles

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 3730

  • Anaphylaxie gravissime aux PCI : malheureusement non prédictible !!

    24 octobre, par Dr Stéphane Guez
    Les auteurs rapportent les résultats d’une enquête médicolégale de tous les cas d’anaphylaxie sévère aux PCI afin d’identifier des facteurs de risque. Les prélèvements confirment l’anaphylaxie, mais il s’agit dans la plupart des cas du premier contact avec le PCI. Il n’y a pas de facteur de risque actuellement identifié. Cette étude n’est pas rassurante et montre que l’on ne comprend toujours pas (...)
  • Allergie à la noisette : un bon bilan pour éviter la casse.

    23 octobre, par Dr Céline Palussière
    L’allergologie moléculaire permet au clinicien de mieux comprendre les profils de réactivité de ses patients, ce qui s’avère fort utile dans les allergies aux fruits à coque. Les réactions cliniques sont en effet extrêmement variables d’un sujet à l’autre, et les tests cutanés n’apportent pas toujours d’éclairage franc sur la pertinence des sensibilisations. On sait que les protéines de stockage sont (...)
  • Allergie aux poissons : l’allergologue se doit d’être aussi un bon poissonnier !!

    22 octobre, par Dr Stéphane Guez
    Chez des patients allergiques aux poissons, les auteurs ont étudié la réalité d’une allergie à toutes les espèces, et la valeur du taux des IgE spécifiques pour savoir si le patient est réellement allergique à l’espèce impliquée. La valeur des IgEs n’est pas discriminante et ne remplace pas un TPO. L’allergie croisée est fréquente. Les patients de cette étude ont un important terrain atopique pour 55% (...)
  • Comment prédire que votre désensibilisation sera efficace.

    21 octobre, par Dr Bertrand Lovato
    Cette nouvelle étude chinoise a cherché à mettre en évidence des facteurs prédictifs d’efficacité d’une immunothérapie allergique chez des enfants souffrant d’asthme et/ou de rhinite allergique aux acariens. Sur les 185 patients inclus, 69.7% avaient une bonne réponse clinique à la désensibilisation. Ce pourcentage correspond à ce qui est connu et à ce que nous observons habituellement dans notre pratique (...)
  • Un nouveau candidat pour la batterie standard européenne.

    20 octobre, par Dr Alain Thillay
    Les colorants dispersés ou plastosolubles sont des colorants développés pour la teinture des fibres artificielles et synthétiques hydrophobes. A l’arrivée de l’acétate de cellulose, fibre artificielle, les industriels se sont aperçus qu’aucun colorant disponible sur le marché ne pouvait la teindre. D’où le recours aux colorants dispersés qui s’utilisent aussi sur le polyester, le polyamide et l’acrylique. (...)
  • L’hypothèse hygiéniste : il y avait longtemps ! Maintenant c’est avec les antibiotiques.

    17 octobre, par Dr Philippe Carré
    Dans cette étude prospective longitudinale d’une cohorte de plus de 4000 enfants nés en 1983 en Suède, les auteurs montrent qu’un traitement antibiotique reçu par ces enfants pendant leur première semaine de vie augmente le risque de rhinite allergique à l’âge de 8 ans, et que le fait qu’ils vivent dans une ferme à l’âge préscolaire apparaît être un facteur protecteur. 10.9% des enfants ont une rhinite (...)
  • Et si l’asthme prédisposait à la BPCO ???

    16 octobre, par Dr Cécilia Nocent
    Cette étude publiée dans Thorax émane d’une équipe australienne. Il s’agit d’une étude épidémiologique longitudinale qui force le respect. En effet des enfants sont recrutés à l’âge de 6-7 ans et sont suivis tous les 7 ans jusqu’à l’âge de 50 ans. Ce papier s’intéresse à la santé respiratoire de la population à 50 ans mais l’étude se poursuit toujours. L’effectif à 50 ans est de 346 sujets dont seulement 197 ont (...)
  • Prévenir l’allergie à l’arachide des enfants : retirer les peluches et les faire caresser des paquets de cacahuètes !!

    15 octobre, par Dr Stéphane Guez
    Dans ce travail, les auteurs démontrent qu’une exposition préalable de souris à de l’arachide, soit au niveau cutané, soit par voie respiratoire, stimule les Th2 et peut favoriser une sensibilisation digestive ultérieure. Mais également avoir un effet protecteur en stimulant initialement la productiond’IgG1. Ce travail est très intéressant car on a un modèle très réaliste qui semble reproduire les (...)
  • Tempérament éosinophile ou neutrophile dans l’asthme : quel est le plus adapté pour la pratique clinique ?

    14 octobre, par Dr Philippe Carré
    Les auteurs ont évalué l’hypothèse que les cellules circulantes du sang, et/ou leurs rapports, pouvaient refléter le phénotype inflammatoire des voies aériennes chez des asthmatiques mal contrôlés par le traitement, par rapport aux comptes cellulaires de l’expectoration induite qui est la méthode de référence, mais qui est une technique plus invasive et difficile à réaliser en pratique clinique. Ils ont (...)
  • Très mauvais impact de l’œsophagite à éosinophiles !

    13 octobre, par Dr Alain Thillay
    L’œsophagite à éosinophiles est une maladie qui a été décrite pour la première fois en 1977. Il s’agit d’une entité anatomo-clinique qui se définit par l’existence d’une infiltration massive et isolée de l’œsophage par des éosinophiles et de signes cliniques d’atteinte œsophagienne. La présentation clinique est celle d’une dysphagie qui apparaît surtout lors de l’ingestion d’aliments solides avec impression de (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 3730


Alerte

Le retour de Dom peridone ou la malédiction du Motilium

Scandale sur le Motilium® ! Haro sur la Domperidone La revue Prescrire fait le buzz cette semaine à propos d’un médicament que tous les Français ont pris ou prendront une fois dans leur vie à l’occasion de nausées, reflux ou autre trouble peristaltique digestif. Ce médicament serait une abomination (...)

Alerte précédente

Encore un coup d’adrénaline ?

Un petit communiqué d’ALK, qui commercialise le Jext® dans la suite de nos soucis d’adrénaline en stylo auto-injectables : ALK a récemment identifié un défaut qualité de ses spécialités Jext®150 microgrammes et Jext®300 microgrammes au cours d’un contrôle de routine. Le défaut qualité identifié a pour (...)

Brèves

Rupture de stock des seringues d’Adrénaline : communique de l’ANSM

Depuis plusieurs mois, Anapen et Jext, spécialités à base d’adrénaline en auto-injecteur disponibles en France connaissent des tensions d’approvisionnement du fait de difficultés de production. Ces dernières ont été responsables de ruptures de stock répétées qui deviennent moins ponctuelles. Dans ce (...)

Analyse d’article : Immunothérapie spécifique à l’arachide

Analyse du Pr DA MONERET-VAUTRIN Université Lorraine Nancy de l’étude : Chin SJ, Vickery BP, Kulis MD, Kim EH, Varshney P, Steele P, Kamilaris J, Hiegel AM, Carlisle SK, Smith PB, Scurlock AM, Jones SM, Burks AW. Sublingual versus oral immunotherapy for peanut-allergic children : a retrospective (...)

To eat or not to eat ?

texte de Mme le Pr D.A. Moneret-Vautrin, reproduit ici avec son aimable autorisation FAAM Nice 7-9 février 2013 : To eat or not to eat ? Les industriels alimentaires sont toujours en recherche de nouvelles protéines à but alimentaire. Tout récemment, dans le numéro de novembre 2012 de Process (...)

Stylos d’adrénaline : mise au point de l’ANSM

Adrénaline en auto-injecteur : élargissement de l’offre thérapeutique et rappel de bon usage - Point d’information En France, comme dans certains pays européens, les seules spécialités à base d’adrénaline présentées dans un dispositif d’auto-injection jusqu’à présent disponibles sur le marché étaient (...)

Sur le net

annuaire des sites

Emploi : trouvez un job dans la santé sur Futura-Sciences

À la recherche d'un nouvel emploi dans le secteur de la santé ? Profitez d’une recherche ciblée dans votre domaine grâce au moteur de recherche Futura-Sciences, au service de Job Alert et à la CVthèque en ligne. Mettez dès maintenant Futura-Santé dans vos sites favoris !

Avis de rappel d'aliments - Allergène (lait) - White Chocolate Lover de marque Foodpro

L'entreprise effectuant le rappel - Canda Six Fortune Enterprise Co. Ltd. Distribution - Alberta, Colombie-Britannique, Manitoba

Avis de rappel d'aliments - Allergène (lait) - Astig 3 in One Coffee Mix de marque Kopiko

L'entreprise effectuant le rappel - C Mart Enterprises Ltd. Distribution - Saskatchewan

Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV) – mise à jour

Le 12 juillet 2014, le point focal national pour le RSI en République islamique d’Iran a notifié à l’OMS un cas supplémentaire confirmé en laboratoire d’infection par le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV). Il s’agit d’une femme de 67 ans de la Province de Kerman. La patiente (...)

Le bio, c'est meilleur pour la santé, preuves à l'appui !!

Une méta-analyse très récente et la plus complète à ce jour démontre sans la moindre équivoque que les aliments bios sont meilleurs pour la santé car ils contiennent plus de vitamines et d'anti-oxydants et nettement moins de produits toxiques comme le cadmium et les résidus de pesticides. « Nous avons (...)

Le bio, c'est meilleur pour la santé, preuves à l'appui !!

Une méta-analyse très récente et la plus complète à ce jour démontre sans la moindre équivoque que les aliments bios sont meilleurs pour la santé car ils contiennent plus de vitamines et d'anti-oxydants et nettement moins de produits toxiques comme le cadmium et les résidus de pesticides. « Nous avons (...)